Partager ses photos sur Facebook : est-ce une bonne idée ?

Le 14/04/2017 par Jérôme PASQUELIN

A moins d’avoir été coupé du net pendant des années, ou d’occulter complètement les nombreux articles qui parlent des nombreux problèmes liés à la vie privée sur Facebook, vous ne pouvez pas être sans savoir que les données personnelles sont le nouveau pétrole des réseaux sociaux et que leur utilisation par les multinationales américaines pose souvent problème. La question est donc posée : peut-on partager des photos personnelles sur Facebook, sans prendre de risque pour sa vie privée ?

Album photo sur Facebook : ce que ça implique

Lorsqu’il est question de partager des photos à distance avec des amis ou la famille proche et éloignée, le premier réflexe de la plupart des  internautes est de créer un album sur Facebook. Ce partage de photos privées est effectué malgré les nombreux risques qu’engendre l’utilisation du réseau social. Alors que des sites de partage sécurisés comme www.partagerdesphotos.com, permettent de créer un espace photos et vidéos privé, offre une alternative intéressante face aux réseau sociaux, un grand nombre d’internautes continuent de publier leur vie privée sur Facebook.

On peut désormais créer un espace photos/vidéo privé, invisible sur Google, seulement accessibles aux amis et à la famille.

Partager des photos de sa famille, de ses enfants et de ses proches sur les réseaux sociaux est risqué, c’est un fait. Même avec un compte privé, censé être seulement accessible à ses amis, un simple piratage de votre compte, via une simple installation d’application frauduleuse par exemple, peut faire basculer l’ensemble de vos albums photos et de vos partages dans le domaine public.

Publier des photos sur Facebook est loin d’être anodin. Les conditions générales d’utilisation du site américain sont pourtant claires (lire l’article) et peu rassurantes pour bon nombre d’internautes qui souhaitent garder le contrôle de leur photos et préserver leur vie privée. En plus de cela, les piratages sont fréquents sur Facebook.

Il suffit de s’informer un peu en lisant quelques articles pour comprendre que c’est même un véritable fléau touchant un grand nombre d’utilisateurs. Peu importe leur pays de résidence d’ailleurs, les utilisateurs du monde entier sont touchés et l’on peut retrouver des millions de faux profils dans toutes les langues.

Arnaques et escroqueries

Les actes frauduleux et autres escroqueries font désormais partie de la vie quotidienne des utilisateurs du réseau social. Et parmi eux, beaucoup de familles sont touchées. Leurs photos sont utilisées par des pirates qui créent des centaines de faux profils. Des faux profils qui ont l’air de vrais profils, qui leur permettent d’avoir sous la main une véritable armada de comptes « fake » pour commettre leurs méfaits. ne vous est-il jamais arrivé d’avoir une demande d’une personne que vous ne connaissiez ni d’ève, ni d’adam ?

Dès lors où vous acceptez la demande d’ami d’un inconnu, vous lui donnez accès à l’ensemble de vos données, albums photos compris. Mieux vaut rester sur ses gardes lorsqu’on reçoit une demande d’amitié sur Facebook.

Que vous ayez partagé des photos publiquement ou au contraire, en ayant pris soin de régler vos paramètres de confidentialité, peu importe, le résultat est plus ou moins le même. Les voleurs de données personnelles sévissent à longueur de journée sur Facebook et ils ne sont pas à court d’inventivité.

Au programme : usurpation d’identité, vol de données personnelles, faux profils, vidéos incitant à cliquer, ouvrant des pages piégées avec spywares, et autres joyeuseté du même acabit. Comme ces escroqueries sont commises depuis l’étranger, déposer plainte ne sert à rien car la police et la justice n’ont strictement aucun pouvoir lorsque les piratages sont effectués depuis un pays étranger. 

Et si vous faites partie des chanceux qui échappent par miracle aux nombreux pièges tendus sur le réseau social, ne vous inquiétez pas, vos photos privées seront de toute façon fichées à l’aide de Deep Face, le logiciel de reconnaissance faciale que Facebook utilise depuis déjà plusieurs années.

Que faire quand on est piraté ?

Que faire quand son compte Facebook a été piraté ? Peut-on déposer plainte à la police après un piratage ? Comment savoir si l’on utilise mes photos personnelles alors que j’ai un compte privé ? Voici des questions qui reviennent régulièrement sur les forums ainsi que les différents sites communautaires que l’on peut trouver en nombre sur les moteurs de recherche.

Par exemple, en recherchant dans Google « compte facebook piraté« , on prend conscience de l’ampleur des dégâts et que beaucoup d’internautes ont eu des problèmes après avoir utilisé Facebook à titre privé.

Si cette mésaventure vous est arrivée, vous devez évidemment faire un signalement à Facebook pour tenter de récupérer votre compte. Commencez par contacter Facebook via la page contact (ici) puis suivez le guide. Je ne vais pas vous refaire le guide pour récupérer un compte piraté, il en existe déjà des centaines très bien faits. Sachez cependant qu’il est possible de signaler un compte piraté, ou un compte utilisant vos photos.

Malheureusement, si votre compte a été piraté, il y a de fortes chances que les escrocs aient déjà récupéré l’ensemble de vos données et de vos photos. Signalez au plus vite l’infraction et la violation de vos droits à Facebook pour que leur support prenne en charge votre demande.

Enfin, il y a une excellente méthode pour éviter de se faire pirater son compte Facebook et ses données personnelles il suffit de ne rien partager de privé ou de personnel et de n’utiliser Facebook qu’avec un pseudonyme et une fausse photo de profil. Ainsi, en cas de piratage de votre profil, vous n’aurez rien perdu ! Ce conseil est valable pour tous les réseaux sociaux. Bon surf quand même !

D’autres articles sur Facebook qui devraient vous intéresser :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *