Interview de Pierre de Ranxplorer

Le 24/02/2017 par Jérôme PASQUELIN

Aujourd’hui je reçois Pierre qui a monté un outil en ligne qui fait parler de lui : Ranxplorer.
Pourquoi ça va cartonner? Déjà parce que c’est un outil complet de suivi de mots clefs SEO / SEA et surtout ils ont pensé aux Freelances, comme moi, qui ont des petits budgets : l’offre Starter Annuel est à 9.90€ HT / mois. Pas d’inquiétude pour les agences, il y a des offres adaptées avec API etc…

Entre Yooda Insight et Semrush, avec Ranxplorer, j’ai été directement surpris par le nombre de mots importants détecté pour mon site personnel.

Par exemple sur jerome-pasquelin.fr:

  • Semrush : 339 mots clés
  • Yooda Insight : 149 mots clés
  • Ranxplorer : 732 mots clés

Vous pourrez voir sur quels mots clefs ressort un site dans les 100 premiers résultats de Google :

  • En SEO standard
  • En SEO “recherche universelle” : One Boxe Maps, One Boxe Images, …
  • En SEA

Bien sûr tout est triable, filtrable et exportable.
Au delà des ces indicateurs habituels, il y a des fonctionnalités sympas comme :

  • Les mots clefs manqués : les mots clefs sur lesquels rankent les concurrents mais pas le site en question. Les principaux concurrents sont renseignés automatiquement mais il est possible de les renseigner à la main : très intéressant pour les recoupements.
  • Les mots clefs liés : déclinaisons de l’expression renseignée.
    Par exemple, pour “outil SEO”, Ranxplorer propose :
    outil SEO gratuit
    outil analyse SEO
    outil audit SEO
    outil SEO en ligne
    outil d’analyse SEO
    outil suivi SEO
    outil positionnement SEO
    etc..
  • Questions liées : ça c’est génial, ça liste des questions liées à l’expression, un peu comme answerthepublic.com. Exemples :
    SEO c’est quoi?
    qu’est ce que le SEO?
    Que veut dire SEO?
    Comment faire du SEO?
    Comment faire un audit SEO?
    etc …
  • Cocon sémantique : une deuxième rubrique géniale car ça prémâche la recherche de mots clefs pour la réalisation d’un cocon.

Vous l’aurez compris, c’est un rapport qualité prix défiant tout concurrence à l’heure actuelle.
Les deux seuls points négatifs à mon goût, si je devais en trouver :

  1. La fréquence de rafraîchissement des datas qui est faite 1 fois / mois : c’est un peu light quand on veut voir la progression globale d’un site suite à des actions. Rien n’empêche de suivre les top keywords avec un outil de suivi de positions comme Rank tracker mais ça reste plus limité et mois exhaustif. D’ailleurs si les datas pouvaient s’updater le premiers jours de chaque mois, ce serait génial pour garder une cohérence avec les rapports de positionnement envoyés aux clients.
  2. Le nombre de mots clefs suivis : pour 90% de mes sites, ça ne pose aucun problème car 100 000 millions c’est déjà top mais pour du suivi de nouvelles expressions, souvent liées à l’actualité ou à la période (keyword *2017*) on a des écarts assez importants par rapport à la réalité.

Maintenant que je vous ai présenté l’outil, je laisse la parole à Pierre.

Peux tu nous parler de ce projet? Comment vous est venue l’idée?

Bonjour Jérôme et merci pour cette interview :p

L’idée a été apportée par mon associé Cédric Messoumian qui est également le créateur de Ranks.fr. Sur Ranks.fr, Il proposait déjà la possibilité de voir les mots clés sur lesquels se positionnait un site mais c’était une fonctionnalité annexe à l’outil. Devant l’engouement des utilisateurs pour cette fonctionnalité, on a décidé de l’extraire et de l’enrichir pour créer un service dédié. C’est donc sur cette base qu’a commencé Ranxplorer.com

Il y a déjà plusieurs outils disponibles sur l’analyse de positionnement, pourquoi lancer une nouvelle solution ?

Au regard de ce qui existe, nous nous différencions sur trois points: La data, la data et encore la data.
J’ai souvent utilisé d’autres outils et la plupart du temps, j’avais le sentiment de n’obtenir qu’une vision très partielle de la réalité. Avec Ranxplorer.com, nous misons tout sur le Big Data et la qualité de la data disponible. On reste bien sur dans un domaine estimatif mais on ajuste nos algorithmes en permanence pour offrir la vision la plus exhaustive. Concrètement, ça se traduit généralement par 3 ou 4 fois plus de résultats par site. La ou les autres solutions n’ont pas de données pour des sites à faible trafic, nous arrivons régulièrement à identifier des positions.

Comment alimentez vous votre Big Data pour répondre à cet objectif qualitatif ?

100% de la data est collectée en interne. C’est d’ailleurs un de nos points forts. Pour Google.fr, nous nous appuyons sur une base qualifiée de 100 millions de mots clés. Le choix des mots clés est important pour obtenir les résultats les plus pertinents possibles. Pour être sur d’atteindre un niveau de qualité suffisant, nous intégrons uniquement les mots clés qui ont un volume de recherche positif. Ensuite, nous récupérons mensuellement la liste des 50 ou 100 premiers sites positionnés sur chacun des mots clés, ce qui fait tout de même entre 5 et 10 milliards de résultats tous les mois.

Au niveau de la base de données, j’imagine que vous devez stocker un nombre de datas énorme, non?

Les volumes sont clairement considérables. On doit stocker et manipuler plusieurs dizaines de téraoctets de data. C’est dans ce sens que toutes les technos liées à l’émergence du Big Data et surtout la diminution des coûts des serveurs nous permettent de proposer un service à un tarif attractif.
Il y a donc clairement un défi technologique pour manipuler toute cette data. Le deuxième enjeu dépend de notre capacité à raffiner la donnée brute pour en extraire de l’information à forte valeur ajoutée. Notre objectif est d’offrir un accès direct à cette information  dans une interface simple et accessible, voir ludique.

Y a t il des mises à jours qui vont arriver prochainement?

On vient tout juste de faire une grosse mise à jour avec la possibilité de naviguer dans les données historisées des 12 derniers mois. C’est une évolution qui nous était demandée depuis Janvier pour analyser le référencement de domaines expirés (ndlr : poke kifdom ^^) mais aussi dans le cas de migrations de sites.
Juste avant, on avait sorti l’API et la possibilité de voir les données de Google.com en plus de Google.fr. On a clairement envie de faire évoluer l’outil rapidement en le rendant plus complet mais surtout en répondant aux besoins de nos utilisateurs. Nous sommes une toute petite équipe, ce qui nous offre une grande agilité vis à vis des choix d’évolution.

Peux tu présenter l’API pour les agences qui voudraient en savoir plus?

L’API offre une interface d’accès à notre base de données pour les développeurs.

Il est par exemple possible de récupérer automatiquement les positions d’un site sur les 12 derniers mois pour l’intégrer dans un dashboard personnalisé.
Globalement, l’API offre un accès aux mêmes fonctionnalités que celles proposées via l’interface et surtout un accès illimité à la data. Tous les scénarios sont possibles et nous ajoutons régulièrement de nouvelles fonctionnalités.

Avez vous prévu à terme d’avoir une sorte d’historique d’un mot clef sur les derniers mois (pour voir la variation)?

En effet, nous venons d’ajouter la possibilité de naviguer dans les données historisées que ce soit pour un domaine, un sous domaine, un dossier ou une url. Tu as aussi la possibilité de comparer les mots clés entre deux périodes différentes (jusqu’à 12 mois) et de voir les mots clés gagnés ou perdus sur cette période.

Avez vous prévu une Extension FF / Chrome Ranxplorer?

Pour l’instant, nous n’avons pas d’extension mais c’est effectivement une excellente idée.

Quelques screenshots

Contacter Ranxplorer

http://ranxplorer.com/
Pierre au 04.58.00.35.32
Twitter : https://twitter.com/ranxplorer?lang=fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *