Comment analyser des sites à potentiel rapidement?

Le 18/03/2017 par Jérôme PASQUELIN

Si vous faites du SEO, vous devez régulièrement analyser des dizaines de sites dans le cadre d’échanges ou d’achats de liens.
On veut tous la même chose : obtenir un lien qui va envoyer un maximum de jus, et la plupart du temps, qui est équivalent à ce qu’on va offrir si on fait un échange.
Comment extraire les sites à potentiel ? Je vous propose une méthodologie en utilisant RDDZ Scraper, Majestic et Zenno Poster pour filtrer les sites qui devraient envoyer un maximum de puissance, le tout en deux temps trois mouvements.

1ère étape : l’analyse des backlinks

On va dire, dans cette démarche, que le premier critère est les backlinks (les liens qui pointent vers le site en question) donc je Pagerank brut  que le site est capable d’envoyer.
Pour ceux qui ne connaissent pas RDDZ, c’est un scraper made in France qui coute dans les 150€ –one-shot– pour une utilisation multi poste (2 postes), installables sous windows, Linux et Mac. Sa fonction première est de scraper les moteurs de recherche mais il va bien au delà et surtout on peut lui pluger des API comme celle de Majestic, Ahref ou Moz. Si vous voulez en savoir plus, il y a une bannière dans la colonne de droite (lien affilié)
Ci dessous un exemple d’analyse de sites sur les premières URL qui ressortent sur « consultant seo », vous allez comprendre tout de suite :

En quelques secondes j’ai les RD (Refering Domains : nombre de sites qui font des liens), le Trust Flow, le Citation Flow, le Topical Trust Flow et aussi les adresses IP.
Tout est triable et filtrable donc on peut facilement conserver les sites qui correspondent à nos attentes.

Comment je fais?
Au lieu de sélectionner ceux qui paraissent avoir les meilleures metrics*, je vais supprimer ceux qui ont les moins bonnes :

  • Sites ayant moins de XX refering domains
  • Sites ayant moins de XX en Trust Flow
  • Sites ayant un trop grand écart entre le Citation Flow (valeur haute) et le Trust Flow (valeur basse) : c’est souvent signe de sites ayant beaucoup de liens en Nofollow ou liens venant de pages faibles.
    Antoine Brisset, dans notre exemple, a un écart assez important. Un point qu’il ne faut pas oublier, c’est que nos outils de suivi de backlinks ne sont pas Google, certains liens n’y figurent pas…Il faut prendre de la hauteur sur ce que nous analysons, ça reste une tendance.

* Au niveau des meilleures metrics, il faut absolument regarder les Top BL. En effets il est facilement possible d’avoir un CF et un TF acceptable juste avec de l’annuaire, quelques pages partenaires et webprofils. Ces liens n’ont pas énormément de valeurs en réelle. Le TTF peut donner un indice supplémentaire pour voir les loups… on en reparle ensuite 😉

2 critères qui ont aussi leur importance :

J’en ai pas mal échangé dernièrement avec Elodie Gythiel Consultant SEO  sur Paris. C’est une marketing manageuse à la base qui fait désormais du référencement : en plus d’être sympa, elle a un parcourt très riche (9 ans chez EasyJet) et croyez moi on va entendre parler d’elle rapidement. Elle utilise aussi RDD Scrapper au quotidien et 2 colonnes sont souvent ignorées :

  • Les adresses IP :  si 1 même personne me propose une liste de sites et qu’ils sont ont tous la même adresse IP, ça sent le réseau à 10 kms à la ronde. A voir si on prend le risque ou pas.
  • Le Topical Trust Flow : la thématique des backlinks. Si vous regardez l’image ci dessus vous verrez qu’il y a une majorité de « Computers », ce qui parait logique, mais aussi des TTF un peu plus exotiques. L’idée ici est encore une fois de mettre de côté ceux qui paraissent trop en décalage avec la thématique du site en lui même. Une petite vérification du Top BL s’imposent si on veut vraiment être pertinent.

Pour résumer

J’ai mis ma liste de sites dans RDDZ Scrapper et en quelques minutes j’ai été capable de supprimer les sites qui ne correspondent pas à mes attentes au niveau :

  • Refering domains
  • Trust Flow
  • Citation Flow
  • Réseau de site
  • Topical Trust Flow

2ème étape : le trafic

On va partir du principe qu’un site qui a un linking qui nous convient et qui fait du trafic, sera forcément efficace dans notre stratégie de link building. C’est quasiment toujours vrai  j’ai vu des sites avec beaucoup de RD qui n’avaient aucun trafic SEO (car les pages ne sont tout simplement pas optimisées) qui envoyaient beaucoup de jus, des sites pénalisés qui envoyaient beaucoup de jus aussi…C’est très complexe mais l’idée est de partir sur une stratégie où l’on ne prend pas de risques.
Concernant les sites qui n’ont quasiment pas de RD (entre 20 et 50), on ne verra probablement pas de trafic SEO. En revanche, quand on arrive à une 100aine de RD et que le site contient pas mal de pages, la logique voudrait qu’il se positionne en 1ère page au moins sur de la longue traine ou de la très longue traine.
Pour récupérer le trafic des sites en question, nous allons coupler Zenno Poster et Yooda Insight :

  • Zenno poster est un logiciel d’automatisation de tâches dans le navigateur, un peu comme iMacros pour ceux qui connaissent
  • Yooda Insight est un outil en ligne qui permet de faire ressortir les mots clefs sur lesquels se positionnent un site en 1ère page de Google, comme Ranxplorer.

Je vous invite à créer un compte gratuit sur Insight et si vous avez un compte payant, c’est encore mieux : le compte gratuit vous permettra de consulter les informations de base sur une 30aine de sites par jour alors qu’avec le payant on a accès aussi à la liste des mots clefs en détail. Je vous mets en garde : le but de cette automatisation est de nous faciliter la vie ponctuellement, pas de filouter des datas 😉

Au niveau de la configuration du template Zenno, c’est très simple :

  • Décompresser le *.zip sur votre PC
  • Dans le même répertoire que le fichier *.xmlz, renseigner le fichier IN-identifiants-insight.txt avec
    login;mot de passe
  • Dans le même répertoire que le fichier *.xmlz, renseigner le fichier  IN-url-a-scrap.txt avec 1 site par ligne

Ensuite il suffit d’exécuter le template. En sortie vous aurez un fichier texte qui va contenir : nombre de mots clefs positionnes;nombre de pages positionnées;trafic seo;date
Le template Zenno à telecharger :

Fichier d'export d'un template RDDZ
On peut facilement l’ouvrir dans Excel ou Open Office (séparateur 😉 et filtrer ceux qui ne rankent pas du tout.
On se retrouve donc avec une liste de sites qui ont un linking intéressant et 1 liste de sites qui rankent : facile d’extraire les plus puissants!

 

4 Responses to “Comment analyser des sites à potentiel rapidement?”

  • Merci Jérôme c’est toujours sympa tes partage en plus d’être utiles…

  • le « Tropical Trust Flow » m’a bien fait rire :). Ca donne soif

  • Superbes outils pour le Netlinking.

    J’imagine que quand tu parles de « Tropical Trust Flow », tu veux dire « Topical Trust Flow » 😉 Cette métrique est trop souvent sous-exploitée, c’est dommage.

    Bon ranking !

    Ruddy

  • Merci @baptiste 🙂

    @Clément & @Ruddy Garcia : je corrige, je viens de me taper un fou rire là

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *