Définir une stratégie SEO viable pour son site web

Le 07/09/2017 par Jérôme PASQUELIN

Considéré parfois comme le parent pauvre du webmarketing, le référencement naturel ou SEO est pourtant le canal d’optimisation qui possède le meilleur retour sur investissement (ROI), à condition de savoir toutefois ce que l’on fait, où l’on souhaite aller, ce qui permet de définir une stratégie SEO efficace. En effet, nombreux sont les chefs de projet web ou les directeurs webmarketing qui pensent savoir comment fonctionnent les moteurs de recherche en général, et Google en particulier, et qui s’imaginent ainsi pouvoir propulser le site internet dont ils ont la charge au firmament des pages de résultat. Cependant, les déconvenues ne sont pas rares dans ce secteur, car le SEO est sans aucun doute le domaine le plus transverse que l’on puisse trouver au sein des métiers du web : rédaction web, ergonomie, développement, technique informatique pure et dure, marketing ; toutes les composantes d’une société se doivent d’être mobilisées autour du responsable SEO pour assurer le succès du référencement. Mais rien ne remplace une étude approfondie du sujet de base : le site internet de la société !

Une stratégie pour chaque site

Bien que les techniques de référencement les plus courantes soient toutes largement connues des consultants et chefs de projet SEO, force est de constater qu’il ne suffit pas de dérouler une liste de tâches à faire pour que le positionnement d’un site s’améliore sensiblement. En effet, il serait inconcevable de prétendre diriger la stratégie de référencement naturel d’un site internet sans en faire au préalable un audit complet sur tous les aspects recouverts par le SEO. Dans le cadre d’un tel audit, même mené par une équipe interne, le ou les observateurs devront étudier l’historique du site internet, afin de déterminer d’une part si des actions SEO ont déjà été menées par le passé (et si oui, il est important de savoir ce qui a été fait), mais aussi et surtout de faire un état de lieu et fixer un « point de départ » : quel est le volume de trafic actuel apporté par les moteurs de recherche ? Quelles expressions intéressantes sont positionnées ? Le site possède-t-il déjà une certaine notoriété, des liens externes (ou backlinks) ? Quelles sont les possibilités d’optimisation SEO du site actuel ?

Bien qu’un audit préalable à toute action puisse sembler fastidieux, c’est en réalité le point de départ d’une stratégie sur le long terme, qu’il est indispensable de mener avec sérieux pour établir une liste des points à réaliser, par ordre d’importance. Il conviendra notamment de définir si la stratégie de référencement peut se mener comme un projet unique, ou s’il faut l’inscrire dans une stratégie plus globale de refonte du site internet, dans le cas où ce dernier serait jugé obsolète pour diverses raisons.

Partir du bon pied avec un CMS

Dans le cas d’une refonte, qui est un projet à la fois captivant et dangereux pour le référencement naturel (il est par définition plus risqué de mener un projet quand il est possible de perdre un acquis, que lorsqu’on part de rien … surtout si on ne maîtrise pas l’art de la redirection 301 !), le chef de projet doit étudier les différentes solutions à sa portée, et définir notamment si le besoin de sa société peut être satisfait par un CMS (Content Management System, comprendre en clair un site livré plus ou moins « clé en main », disposant déjà de nombreuses fonctionnalités de base) ou s’il faut impérativement faire un développement spécifique en partant d’une base vierge.

Bien souvent, et à moins que la société ne possède des spécificités « incroyablement rares », il est souvent préférable d’opter pour un CMS, car la plupart des systèmes existants proposent déjà de nombreuses fonctionnalités et notamment en termes de SEO. Un CMS vous permettra de customiser chaque page au niveau des méta, du texte, de l’URL, ce qui apporte déjà un gain de temps significatif dans votre stratégie de référencement. De plus, les CMS les plus connus sur le marché possèdent une solide assise technique, indispensable pour assurer la crawlabilité de votre site.

Cependant, un CMS étant par définition un outil clé en main qu’il faut paramétrer, et apprivoiser, il est indispensable d’assurer une formation aux équipes qui seront chargées de configurer et exploiter le site internet. Dans le cadre d’un site e-commerce, vos équipes devront se former à Prestashop ou à Magento. Dans le cadre d’un site corporate uniquement, il est plus que conseillé de jeter un œil du côté des formations à WordPress, à l’origine conçu comme un simple outil de blogging, mais qui a au fil du temps agrégé autour de lui une vaste communauté de développeurs, ayant permis le déploiement de nombreux modules additionnels qui permettent en réalité de considérer que, loin d’être un simple système de blog, WordPress est devenu un système de création de site internet à part entière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *