Facebook peut imposer des limites à vos pages

Si vous possédez votre propre page Facebook et que leur système détecte une activité suspecte ou des actions qui enfreignent leurs CGU (souvent lorsque vous avez essayé d’augmenter vos likes Facebook de manière artificielle), vous risquez des pénalités qui limitent les fonctionnalités de votre page temporairement ou définitivement, et dans le pire des cas sa désactivation complète (lire notre dossier « comment supprimer son compte facebook« ).

 

Vous allez recevoir dans un premier temps un email de notification de ce type :

Certaines fonctionnalités ont été retirées de votre Page [nom de la page] pour infraction aux conditions d’utilisation de Facebook :
Tous les boutons J’aime qui pointent vers votre Page ont été désactivés. Cette limite est temporaire temporaire et expire : [date].
Si vous pensez que votre Page a été limitée par erreur, vous pouvez faire appel de la décision.

En vous connectant sur Facebook, vous aurez une notification et sur la page concernée un message encadré sur fond rouge qui vous dira un peu près la même chose :

Certaines limites ont été imposées à [Page]
Tous les boutons J’aime qui pointent vers votre Page ont été désactivés. Cette limite est temporaire temporaire et expire : [date].

 

Un bouton en savoir plus vous emmènera sur une page qui vous explique les limites imposées et pourquoi.

Les grandes lignes sont :

  • Dès que leur système détecte une activité suspecte ou des actions enfraignant leur déclaration des droits et responsabilités, ils pénalisent.
  • Trop de messages indésirables et votre page Facebook peut être désactivée.
  • Activité suspecte liée aux « J’aime » et votre page Facebook et votre bouton « j’aime » est désactivé pendant 1 mois minimum.
  • Les sanctions peuvent être temporaires ou permanentes, en fonction du degré de gravité.
  • Ils expliquent qu’il ne faut pas acheter de « j’aime » via des sites comme Likeub ou d’autres car ce n’est pas bien et blablabla…mais qu’il vaut mieux acheter des publicités ou actualités sponsorisées

Faire appel

Vous avez la possibilité de faire appel à cette sanction, en expliquant pourquoi Facebook devrait retirer les sanctions. Dès que c’est fait, ils étudient votre dossier et vous donneront une réponse rapidement (généralement sous 24/48 heures) .

Pourquoi ce système de sanctions et de limitations?

Facebook veut développer son système de publicité payante afin d’augmenter un maximum ses sources de revenus (pour payer les actionnaires?) et ce genre de sites va à l’encontre de cette philosophie car, même si les fans ne sont ultra pas ciblés, ils permettent de développer l’audience sans passer par le système payant.

Negative Facebook

D’après ce que j’ai pu analyser, il y a un ratio entre le nombre de j’aime, les clics sur les publications et les partages (indice de viralité).
Trop de likes et peu d’internautes cliquent ou qui partagent et vous tombez  dans leur pénalité.

Qu’est ce qu’il se passerait si on génère beaucoup de crédits de ‘Likes’ et que l’on attribue tout à la page d’un concurrent? On peut trouver des offres qui tournent aux alentours de 50€ HT les 2000 likes donc je pense qu’il peut y avoir pas mal d’abus à l’horizon!

Communiqué d’un de ces sites

Plusieurs membres de LikeBaguette ont récemment vu une fonctionnalité de leurs pages Faceboook temporairement désactivée suite à leur participation dans notre communauté d’échange de Likes.
Nous souhaitons donc répondre à vos inquiétudes, et vous rassurer quant à l’utilisation de LikeBaguette.

Boutons J’aime externes temporairement désactivés par Facebook

La raison derrière ce blocage temporaire est que Facebook n’apprécie pas que l’on obtienne des Likes sans passer par leur plateforme publicitaire.

Contrairement à ce qu’une lecture rapide du message envoyé par Facebook pourrait laisser entendre, ce n’est pas votre page Facebook qui est bloquée mais seulement les boutons J’aime externes à Facebook qui pointent vers votre page.

Concrètement, il s’agit donc des boutons J’aime qui sont sur des sites autres que Facebook et qui, quand on clique dessus, font aimer votre page Facebook, qui sont désactivés pendant un mois.

Tout le reste continue donc à fonctionner normalement :

Tous les boutons J’aime sur votre site (si vous en avez)
Le bouton J’aime sur votre page Facebook
Tous les autres boutons J’aime dirigés vers votre page qui apparaissent sur Facebook (dans le flux d’actualité, les suggestions, les profils de vos fans
Ainsi, le message d’information concernant ce blocage est certes inquiétant, mais au final les conséquences du blocage restent limitées.

Concernant LikeBaguette, une page dont le bouton J’aime est ainsi bloqué par Facebook ne pourra pas être aimée sur la visionneuse en utilisant le bouton aux couleurs de Facebook.

Cependant, vous pouvez toujours l’aimer en utilisant le deuxième bouton J’aime, qui ouvrira une fenêtre avec un bouton J’aime hébergé sur Facebook, qui n’est pas soumis à ce blocage.

Au final, les conséquences de ce blocage sur votre page et sur LikeBaguette sont nous le répétons très limitées, il n’y a donc pas besoin de s’inquiéter plus que de raison.

D’autres articles sur Facebook qui devraient vous intéresser :

21 Comments

  1. Merci pour le partage !

    Une autre restriction fondamentale serait que vous pouvez uniquement assigner des droits d’administrateur pour les collaborateurs sur votre page. Toute personne ayant des droits d’administrateur peut supprimer définitivement la page, ce qui signifie que vous devez avoir 100 % de confiance à quelqu’un avant de leur donner les permissions, ce qui est complètement en désaccord avec le bon sens qu’il dépasse la logique de Facebook.

  2. Et bien ca alors, je suis très surpris d’apprendre les manières de faire de Facebook… (quoique ;))
    Nous l’utilisons dans pour la promotion de notre site envers nos membres et il est vrai qu’un mois minimum de blocage, ca donne à réfléchir.
    Toutefois, je trouve un peu c** de faire appel à un service payant au lieu de chercher à être le plus pertinent possible.

  3. Facebook marche droit dans les pas de google, en proposant de plus en plus de publicités payantes et en cherchant à tout prix à monétiser ses services. L’entrée en Bourse du géant américain n’y est pas pour rien ! L’action avait vu son cours fortement diminuer dès l’ouverture du marché, car le modèle économique de Facebook n’est pas des plus transparent, et il faut à tout prix rassurer les investisseurs…

  4. je suis pas tellement satisfaite de facebook à commencer par les informations à caractères personnels!!!

  5. Oui enfin ils offre la possibilité de faire appel mais c’est juste pour la forme,c’est comme google Adsence quand ils vous ont ciblé c’est finit pour vous ! Peut importe vos arguments, c’est dommage !

  6. J’ai quand même bien du mal à comprendre le but de tout cela. Surtout que même si c’est celui annoncé dans cet article, ça ne concerne en rien la page en elle-même mais bien le rapport entre Facebook et ses financeurs?
    Bref, pénalité un peu cruelle et inutile à mon sens, surtout si comme vous le dites cela conduit à des « Like » massifs afin de plomber la page d’un concurrent.

  7. Non seulement les restrictions mais aussi pas de confidentialité, tant que les message passe par un filtre de messagerie, donc!!!!

  8. bonjour, merci pour le partage ! C’est normal de la part de facebook, je pense. Il faut bien qu’ils mettent des barrières pour montrer qu’ils ont le plein contrôle. Comme lorsqu’ils suspendent la fonction ajouter des amis, soi-disant que l’on a envoyé des demandes à des personnes que l’on connaissait pas.

  9. Je ne connaissais pas la réalité des CGU de Facebook et çà m’en bouche un coin que leur vrai motivation était le profit. La possibilité de faire appel n’est qu’un moyen de tasser les choses et éviter d’avoir à vraiment s’expliquer je trouve.

  10. Facebook comment a devenir de plus en plus strict ! Il devient impossible de faire une action sans que ça nous retombe dessus… En plus maintenant il faudra payer pour envoyer un message à une célébrité ! C’est du grand n’importe quoi facebook aujourd’hui…

  11. Depuis qu’ils sont en bourse, la machine et la mentalité investisseur à pris le pas sur leur but premier : regrouper les gens. Il faudra bientôt payer pour être présent sur le réseau social. C’est navrant qu’une entreprise philanthrope deviennent une machine à cash et écrase l’intérêt des utilisateurs.

  12. Je savais que Facebook pouvait punir mais à ce point-là. Je sais également que l’on reçoit des messages d’avertissement quand on envoie trop de demandes d’ajout d’un seul coup. Il faut juste être moins bourru et plus subtil.

  13. Il me semble qu’un procédé similaire est déjà utilisé sur Twitter pour détecter automatiquement les bots, un ratio entre abonnements, followers, nombre de tweets…

    En tout cas je doute que l’achat de pubs sponsorisées rapporte beaucoup de fans étant donné la façon dont elles sont intrusives sur le mur d’actus.

  14. Facebook emploi depuis longtemps des pratiques sans scrupule pour faire augmenter ses bénéfices. Son entrée en bourse y est sûrement pour quelques choses.
    Ceci étant la limitation pendant 1 mois peut être une catastrophe pour une page Fan… Réfléchissez à 2 fois avant d’acheter des « j’aime » !

  15. Facebook est devenue stricte et je pense que ça va s’empirer encore plus. Profitons pendant qu’il est encore le temps.

    Alexandre

  16. On le sait bien, aujourd’hui, Facebook fait dans le social… mais aussi et de plus en plus dans le commercial. Vu l’ampleur que ça a prit c’est presque Normal !

  17. Author

    @Tna, ça dépend ce que tu appelles échanges de likes. Si tu passes par des plateformes qui t’en apportent automatiquement, la réponses est ‘oui’

  18. Bonjour. je ne comprends pas pourquoi je suis « limité ». J’use très peu de ma page F, et j’y popularise un manuscrit politique téléchargeable gratuitement sur mon site (« Les grands médias au pas cadencé? »), lui-même accessible gratuitement. Aucune activité marchande, aucuns propos xénophobes ou racistes. Où est le problème? Si quelqu’un peut m’expliquer, merci.

Post Comment