Migration de 1and1 vers OVH après rupture de contrat

Le 18 octobre dernier (2014) , ma soeur a décidé de ne pas renouveler son hébergement mutualisé chez 1and1 (fin de contrat) afin d’être hébergée chez OVH pour des questions de tarifs. Fin mars 2015, le déblocage du domaine est -enfin- validé par 1and1. Récit du péripleOn a choisit de ne pas reconduire le contrat de son pack 1and1 Basic pour une raison très simple : elle a souscrit un contrat qui lui donnait un tarif préférentiel la première année et à partir de la 2eme année (donc du 18 octobre) elle repassait à un tarif normal. Jusqu’ici pas de soucis.

Le prix du pack basique a baissé en 2014 et désormais il est moins cher que ce qu’elle doit payer. Après 1 coup de fil à l’assistance 1and1 (0970 808 911) , on m’explique qu’on ne peut pas modifier le prix de manière rétroactive, même avant la fin du contrat. La seul chose qu’il est possible de faire est la résiliation et le souscription d’un nouveau contrant, au nouveau tarif.

Après comparatif, OVH est moins chez pour ce type d’hébergement donc on prévoit la migration, tout en sachant qu’il allait y avoir une interruption du site pendant à peu près 1 mois 1/2 (période de redemption).
Le dernier trimestre n’étant pas la période la plus élevée pour son activité de sophrologue et de conseillère en fleurs de Bach, le risque est mesuré, tout en sachant que son activité peut tourner sans le site pendant quelques semaines.

Transfert sortant 1and1 après rupture de contrat

La chose à retenir si vous souhaitez effectuer la même opération, c’est qu’il faut absolument faire la demande de transfert avant la fin du contrat.
A partir du moment où il est résilié :

  • On n’a plus accès à l’interface
  • Il y a la période de rédemption qui permet à l’ancien propriétaire de renouveler même après fin de contrat (entre 30 et 45 jours), donc le NDD est boqué
  • Il faut que 1and1 déverrouille pour autoriser le transfert vers un autre registar

Déjà ce n’est pas bien clair car le mail de confirmation de résiliation est tourné de la sorte :

http://www.nature-essence.com/ : sera désactivé le 18/10/2014 L´enregistrement auprès du NIC compétent expire automatiquement à l´échéance de la période d´enregistrement.
Le code d’authentification (AuthInfo-Code) est: qw=xxxxxxxx

A partir de là, je comprends que j’ai l’auth code pour transférer dès que la période de rédemption est passée. Début et fin décembre j’appelle 2 fois le support pour valider avec eux que le domaine est transférable : à chaque fois on me dit que le NDD est encore en rédemption ou pending delete, donc il faut juste attendre encore un peu.
En Janvier, le support me dit qu’il doit y avoir quelque-chose de bloquant donc remontée au service NDD.

Les erreurs chez OVH continuent :

Une erreur est survenue sur l’opération DomainIncomingTransfer n° xxxxx associée au domaine
xxx.com

Voici le message de retour du robot traitant l’opération à la séquence waitingAckTransfer :
Le transfert a été annulé

Le 09 janvier dernier, je suis enfin tombé sur un technicien compétent : c’est tout à fait normal que le nom de domaine ne soit pas transférable, me dit on.
Lorsqu’on prend ce genre de pack mutualisé chez 1and1, c’est hébergement que l’on paye et le nom de domaine est « offert ». Lorsqu’un contrat est résilié, le nom de domaine reste automatiquement chez eux et il faut faire une demande écrite en leur renvoyant le document rempli par email ou par fax. A partir de là le délai de déblocage est traité en quelques jours.
Donc quelques jours après, je relance la procédure de transfert OVH > 1and1 et de nouveau une erreur. Je décide de solliciter l’assistance via https://twitter.com/1and1assistance et finalement quand même par téléphoner.
Au téléphone on m’explique que le transfert n’a pas été validé par moi via email (#mytho) et au niveau de twitter il ne trouve même pas la trace de la nouvelle demande :

Avez-vous retenté un transfert de domaine vers vtre nouveau prestataire? Je ne visualise pas la nvelle tentative en intern ^SK

#IlSertArien

Je relance pour la 5e ou 6e fois le transfert, valide le lien email quelques minutes après et le transfert se fait enfin au bout de plusieurs jours. Nous sommes fin mars.
Je pense qu’il faut attendre quelques jours après que l’assistance est déverrouillé le NDD, malgré qu’ils n’annoncent que 24h de prise en compte.

Conclusion

Plus de 3 mois d’indisponibilité (en plus des période normales) du site dû aux techniciens qui ne sont même pas capables de connaitre ce genre de procédure interne, ça fait mal, surtout dans les toutes petites structures (et pourtant j’étais content de 1and1 jusqu’à maintenant). Réfléchissez bien avant de changer d’hébergeur, parfois pour gagner quelques euros, le jeu n’en vaut pas la chandelle, surtout à une époque où les contrats ne fleurissent pas forcément comme ça.
Je pensais qu’online était vraiment mauvais mais je me rends compte que ce n’est pas un cas isolé.

One Comment

  1. Je comprend !!! j’ai quitté 1and1 il y à un an pour aller chez un hébergeur au USA !! le temps de transfert pour mon site csioffshore.com était interminable !
    J’ai perdu 50 place chez Google avant qu’il me lé endre gentiment ! pour finalement aboutir chez OVH

Post Comment