Référencement sur mobile : il faudra s’y mettre

Depuis le SMX , Matt Cutts ne cesse de nous rabâcher le même discours : « Le mobile, c’est important… », « On devrait vraiment s’intéresser au mobile… ».

Traduction : Matt Cutts va fourrer son nez dans le référencement mobile et ça risque de faire mal. D’ailleurs, c’est déjà annoncé : « Nous prévoyons de déployer très bientôt plusieurs changements de classement qui vont toucher des sites mal configurés pour les smartphones des utilisateurs ».

mobile

C’est pour cela que Pure Oxygen a effectué une évaluation des risques SEO mobiles sur les sites appartenant aux sociétés présentes dans le top 100 des Fortune 500.
Constat : seulement 6% des sites respectent vraiment les exigences mobiles de Google. Pire encore, une fois que les mises à jour de Google seront déployées, les deux tiers des sites évalués risquent d’être rétrogradés dans le classement parce qu’ils ne parviennent pas à offrir des versions mobiles des pages indexées. 

Pour cette étude, le but était surtout d’observer si les pages « normales » (hors mobile) d’un site redirigeaient les utilisateurs de smartphone vers une page adaptée au mobile, comment les redirections mobiles étaient configurées, et si le design répondait à une utilisation mobile adéquate.

fortune-100

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Conclusion

Les résultats ne sont pas très brillants. Sur les 100 sites évalués, le rapport révèle que seulement 11% ciblent les utilisateurs de smartphones grâce aux bonnes techniques de design pour mobiles, et seulement 56% des sites présentent un format de contenu adapté aux appareils mobiles comme les smartphones.

De plus, alors que 45% des sites offrent un site mobile pour les utilisateurs de smartphone, aucun de ces sites mobiles sont conformes aux exigences de configuration mobile de Google. Ça promet !

Post Comment