Qui peut faire du portage salarial ?

Qui peut faire du portage salarial ?

Moins contraignant et offrant plus de sécurité, le concept de portage salarial est un nouveau mode de travail adapté à ceux qui souhaitent exercer une activité professionnelle indépendante tout en conservant la couverture sociale du salariat. Il offre de nombreux avantages et est accessible à tous, mais sous certaines conditions. Qui peut donc faire du portage salarial ? Éléments de réponse dans la suite de cet article.

Les métiers les mieux adaptés au portage salarial

Que vous soyez un jeune diplôme, un cadre, un salarié, un consultant, à la retraite ou en recherche d’activité… vous pouvez choisir d’exercer en portage salarial. Il s’agit en effet d’une forme de travail qui permet d’exercer en toute indépendance une activité avec les avantages d’un salarié. Vous recevez des honoraires et vous n’aurez pas à effectuer les démarches administratives, fiscales et juridiques d’entrepreneur. Pour en savoir plus, je vous explique tout sur ce mode de travail dans cet article avec mon avis sur Webportage.

webportage

Comme c’est le cas pour toute activité professionnelle, le portage salarial et les activités des travailleurs indépendants sont régis par le Code du travail. Ainsi, la Convention collective de branche des salariés en portage salarial du 22 mars 2017 précise clairement les conditions qu’un salarié porté doit respecter. En résumé, celui-ci doit être autonome, qualifié et expert. En plus de cela, un salarié porté doit nécessairement exercer une activité relevant des prestations intellectuelles. De ce fait, les métiers les plus représentés sont ceux de :

  • l’informatique
  • la gestion de projet
  • la communication et du marketing
  • l’audit
  • l’ingénierie
  • management
  • conseiller
  • coaching
  • designers et photographes
  • la formation
  • la rédaction et traduction, etc.

Quels sont les métiers non éligibles ?

Comme nous avons pu le voir précédemment, le portage salarial est ouvert à de nombreux métiers et profils de travailleurs. Cependant, il ne prend malheureusement pas en charge les métiers de services à la personne ainsi que les activités réglementées.

Les métiers non éligibles au portage salarial sont donc entre autres ceux d’agent immobilier, d’avocat, de notaire de médecin ou d’infirmier, de comptable ou encore d’architecte. Les métiers d’achat et de revente de matériel, ceux de l’artisanat ainsi que les professionnels du bâtiment (maçon, peintre…) ne sont pas non plus concernés.

Les conditions pour être en portage salarial

En dehors de ces éléments, vous devez également, conformément à la Convention collective du 22 mars 2017, répondre à certaines conditions avant de pouvoir exercer en portage salarial.

Tout d’abord, avant d’être salarié porté, vous devez développer une activité de prestation intellectuelle, comme indiqué plus haut. Ensuite, vous devez pouvoir prétendre à une rémunération supérieure brute d’au moins 75 % du plafond mensuel de la Sécurité sociale en équivalent temps plein.

De plus, tout salarié porté doit disposer d’expertise suffisante pour bien développer son activité. Il vous faut pour cela avoir de l’expérience et une expertise nécessaire suffisante pour développer votre activité par vous-même. Ceci pour la simple raison que c’est à chaque salarié porté de développer son activité et donc de trouver de nouveaux clients.

webportage

Pour finir, il ne suffit pas d’avoir le bon profil et des compétences pour se lancer dans le portage salarial. Vous devez également trouver une bonne société de portage ; votre réussite en dépend. À ce propos, il est recommandé de choisir seulement la structure qui répond le mieux à vos besoins.

D’autres articles sur le portage salarial :

Entrepreneur et Geek depuis plus de 20 ans.

Entrepreneur et Geek depuis plus de 20 ans.

Post Comment