Montre Garmin ForeRunner 235 : mon avis

Montre Garmin ForeRunner 235 : mon avis

Vous êtes probablement tombé sur le test de la Garmin ForeRunner 15 qu’a acheté ma femme récemment. De mon côté, j’ai opté pour un modèle un peu plus haut de gamme la montre Garmin ForeRunner 235. Peut-être avez-vous déjà passé le cap, peut-être pas. Si ce n’est pas le cas vous êtes comme moi il y’a à peu près 3-4 mois. J’essayais de reprendre la course à pied mais le manque de motivation s’installait rapidement. Je me faisais des sessions de manière aléatoire, sans savoir combien de temps je courais, et surtout, dans l’incapacité d’évaluer le rapport efforts/progrès. Ainsi j’ai décidé de me procurer une montre connectée, en me tournant vers la ForeRunner 235. Je vais donc vous expliquer à quoi elle sert, et comment l’utiliser au mieux.

Premiers pas avec la montre ForeRunner 235

Au poignet, elle est assez légère, et ressemble à une montre digitale classique, au design sobre. L’écran est en couleur. Elle possède 5 boutons qui vont vous permettre de naviguer à travers les différentes fonctions de la montre :

  • Bouton haut-gauche : Permet d’éteindre (ou d’allumer) la montre, et active également le rétroéclairage
  • Bouton haut-droite : Sert de bouton Start/Stop à l’enregistrement d’une activité, et de bouton de validation à travers les menus.
  • Bouton bas-droite : Permet de marquer la fin d’un tour. Sert également de retour en arrière.
  • Boutons bas-gauche : 2 flèches pour naviguer dans les menus. Permet d’afficher différentes informations à l’écran.

Connaissant ça, il ne reste plus qu’à suivre les étapes du premier démarrage (saisie d’informations comme votre poids etc…) et de télécharger le logiciel de la marque sur votre ordinateur, où seront stockés toutes les informations prélevées, ainsi que l’application pour smartphone.

Suivre ses activités

La Garmin ForeRunner 235 permet un suivi complet de vos activités, et même de votre sommeil.
Vous retrouvez toutes ces informations d’abord :

  • Sur votre montre : vous pouvez afficher le nombre de pas par rapport à l’objectif que vous vous êtes fixés, avec une jauge qui se complétera au fur et à mesure de votre avancée dans la journée. Il s’accompagne de la distance parcourue et des calories éliminées. On peut également trouver des informations sur la fréquence cardiaque, au repos, en direct, sur les 4 dernières heures et sur 7 jours.
  • Sur l’application : la montre possède une fonction Bluetooth qui fait que vos informations sont synchronisées avec votre téléphone dès que les deux sont assez près. On y trouve un résumé de votre journée, avec toutes les données collectées et les programmes que vous avez effectués. L’application génère une bonne quantité de graphiques illustrant l’historique de vos activités, afin d’avoir un suivi complet et facile à lire de votre évolution.

Les différentes fonctions proposées pour l’entraînement

L’avantage de cette montre et qu’elle offre une grande liberté dans le paramétrage. Par le biais du menu Ecrans de données, on peut gérer toutes les informations que l’on veut voir s’afficher sur l’écran.
On peut défiler entre 2 écrans, 4 cadrans pour chacun. Le plus dur sera de choisir parmi la liste des indicateurs ceux qui vous conviennent le plus (les noms en gras sont les noms des catégories permettant de classer les indicateurs) :

  • Champs de chrono : incluant un chrono classique, le temps de circuit, la durée moyenne etc…
  • Champs de distance
  • Champs d’allure
  • Champs de vitesse : VMA, vitesse en direct, vitesse moyenne etc.
  • Champs de fréquence cardiaque : FC moyenne, comparaison entre votre FC en direct et votre FCmax, zone de fréquence cardiaque etc…
  • Champs de cadence
  • Champs de température
  • Champs d’altitude

Vous pouvez, en plus de cette énorme liste, afficher le lever ou le coucher du soleil ou encore des circuits.. Vous l’avez compris, tout est fait pour que vous puissiez suivre votre course à la perfection, selon ce que vous cherchez à surveiller principalement.

Une autre fonction intéressante est celle des alarmes. Vous pouvez programmer la montre à vous faire des rappels, en voici la liste :

  • Fréquence cardiaque : définit une zone où l’alarme se déclenche quand vous en sortez.
  • Course : définit un temps de course, et un temps de marche.
  • Allure : définit une zone de la même manière que pour la fréquence cardiaque.
  • Temps : l’alarme sonne de manière périodique au bout d’un temps que vous définissez (Exemple: l’alarme sonne toutes les 10 minutes).
  • Distance : l’alarme sonne de manière périodique au bout d’une distance que vous définissez.
  • Autres (par rapport au temps ou à la distance) : sonne pour vous rappeler de manger, boire, de faire demi-tour, de rentrer etc. (personnalisable).

La montre dispose également d’une alarme qui se déclenche lorsque vous êtes trop inactif. On peut observer “l’inactivité” sur l’écran grâce à un arc de cercle rouge.
Cette fonction va de pair avec la création de programmes personnalisés, afin de définir vos objectifs d’entraînements.

Je n’ai pas encore eu le temps d’explorer toutes les fonctions pour vous dire à quel point il y’en a.
Une autre fonction sympathique est celle des notifications, on peut lire sur la montre les messages envoyés sur votre numéro ou sur Facebook. De plus, son autonomie est satisfaisante, elle me tient généralement 5-6 jours lorsque je m’entraîne 2 fois.

Glossaire :

Calorie : unité de mesure de la valeur énergétique des aliments, plus précisément, de la chaleur dégagée dans un aliment pendant sa combustion. Son unité est le kcal.
Entre 20 et 60 ans, les besoins énergétiques sont pour une femme entre 1800 et 2200 kcal tandis que pour un homme entre 2400 et 2700 kcal. Cette valeur dépend de votre propre corps, et varie en fonction de vos activités. Dans les aliments, l’apport énergétique est de :

  • 9 kcal pour 1g de lipide
  • 4 kcal pour 1g de protéine
  • 4 kcal pour 1g de glucide

VO2max : Consommation maximale d’oxygène.
C’est le volume maximal d’oxygène pris par vos poumons et consommé par les muscles par unité de temps. C’est le débit maximal que votre organisme peut utiliser pendant un effort. Plus cette valeur est haute chez un sportif, plus celui-ci peut aller vite pour une certaine intensité d’effort.
Elle est généralement exprimée en mL/min. Pour être plus lisible, et plus compréhensible, on la trouve également en mL/min/Kg du poids corporel. Permet de définir votre état de santé cardio-vasculaire.

Fréquence cardiaque : nombre de pulsations cardiaques par minute. À chaque battement, le coeur éjecte du sang plein d’oxygène dans les artères. On en distingue 3 principales. Repos, maximal, et à l’effort. Pour calculer la FCMax, l’équation est : 220 – l’âge +/- 10 pulsations.

Source image : amazon.fr

Post Comment