Human Directory, naissance d’un annuaire premium

Dans le référencement, la soumission d’articles dans les annuaires est un des leviers du netlinking qui permet à son site de monter dans les SERPS. Au delà de la rédaction du contenu qui est un point essentiel, choisir son annuaire en vue d’une stratégie pérenne n’est plus chose facile.
Aujourd’hui, je souhaite vous en présenter un qui me parait qualitatif, via l’interview de Christian, le fondateur de l’annuaire Human Directory.

 

 

Parle-nous un peu de toi…

Je déteste cela…
Bon allez, brièvement. J’ai plusieurs cordes à mon arc. Mon activité principale est devenue aujourd’hui le référencement naturel par la force des choses, mais je développe encore des cédéroms scolaires, des logiciels sur mesure et des sites web.

Tu travailles seul ?

Non, nous sommes deux au niveau du référencement naturel.
Pour le développement de site web, je fais appel parfois à un ami de longue date pour tout ce que je n’ai pas le temps de faire.
Par contre, pour le référencement naturel et le développement de logiciels, c’est obligatoirement un de nous deux.

Pourquoi avoir créé un annuaire, aujourd’hui, en 2013 ?

Nous utilisons nous-mêmes quelques annuaires pour nos clients pour une partie de leur référencement. Nous trouvions bien de contribuer nous aussi à la communauté SEO et à la visibilité de tout possesseur de site web, en offrant un « spot » différent de ce qui se faisait.

En quoi Human Directory est-il différent des autres annuaires ?

  • C’est un annuaire construit sur mon plus vieux nom de domaine (www.ociwen.com). Ce nom de domaine date de 1998. Ce domaine, avant l’explosion de la bulle internet des années 2000, était assez trusté. J’avais effectué un référencement « à l’ancienne », très propre mais intensif, entre 1998 et 2003. Ce domaine depuis 2004 n’était plus qu’une page d’accueil qui attendait un nouveau devenir.
  • Par ailleurs, nous l’avons développé sur un WordPress, ce qui n’est pas courant aujourd’hui pour un annuaire.
  • Comme je tiens à ce nom de domaine, nous avons voulu, dès l’ouverture de l’annuaire, partir sur des bases très saines : toutes les catégories et sous-catégories ont déjà un texte original qui permet de n’avoir aucune page vide (322 catégories et sous-catégories).
  • L’organisation des catégories n’est pas un copier-coller mais une organisation originale et un travail sur le rewriting ainsi que sur l’arborescence permet aux moteurs de mieux comprendre les thématiques de chaque fiche.
  • Nous demandons pour chaque fiche 3000 caractères minimum (environ 450 mots) et une rédaction correcte… Ceci est très important selon nous pour, à la fois envoyer un signal qualité aux moteurs de recherche, et à la fois intéresser les internautes. Des possibilités de liens profonds sont toutefois offertes si on a encore un peu de courage.
  • Human Directory est aussi un annuaire premium : les fiches peuvent être mises en valeur sur l’annuaire si cette option est choisie.

Qu’apporte Human Directory à quelqu’un qui vient y soumettre son site ?

Panda et autres animaux du zoo de Google nous obligent à être très rigoureux et l’annuaire a été conçu en fonction des nouvelles exigences de Google.
Hors de question pour nous que notre annuaire défavorise un site qui s’y est inscrit.

Pour être concis : ce qui est contenu dans le rédactionnel des fiches est bien plus volumineux que le contenu de la navigation de l’annuaire.
Le zonage des pages est assez simple à comprendre pour les moteurs. Ainsi, on peut réellement espérer une longue traîne efficace et des internautes plus facilement concentrés sur leur lecture.
Par ailleurs, avoir un spot sur un domaine aussi ancien, sur lequel on peut s’exprimer largement sur ce que l’on propose, est aussi un avantage.
En étant dès le départ exigeant, ce sont tous les sites inscrits qui bénéficient de ce signal qualité envoyé aux moteurs.

Sinon, mais c’est moins original, l’annuaire permet aussi de faire des liens vers les différents réseaux sociaux, y compris Viadeo. Il est aussi possible de recevoir des avis. Les fiches reçoivent aussi une localisation Google Maps.

Comment s’est organisé son développement ?

Au départ, nous sommes partis d’un thème Vantage de AppTheme. Nous l’avons personnalisé quelque peu, mais surtout, nous avons corrigé les multiples erreurs SEO commises par l’éditeur de ce thème. Ce thème est au départ fait pour faire un annuaire téléphonique + site ; même s’il est présenté par son éditeur comme un thème SEO, à l’évidence nous ne devons pas parler de la même chose quand on parle de SEO !
Un gros travail a donc été fait pour le mettre aux standards des exigences actuelles. Par contre, hors de question de le suroptimiser à outrance ; on a juste évité de jeter le jus par les fenêtres !
Nous avons, comme il se doit, fait ce travail dans un thème enfant pour ne pas compromettre son évolutivité.

Quelles sont, selon toi, les principales difficultés pour tenir un annuaire ?

Avoir 50 soumissions, ou plus, par jour ; cela doit être intenable ! En mettant la barre assez haut sur les fiches, on se protège en grande partie des fiches de mauvaises qualité ou dupliquées partiellement qu’il faut modérer.
Depuis l’ouverture, j’ai un taux de fiches soumises avec contenu dupliqué inférieur à 5 %. Dans ce cas, je demande au rédacteur de corriger son texte.
Par contre, je corrige beaucoup de fautes d’orthographe. Même si on sent que les fiches ont bénéficié d’un certain effort de qualité à ce niveau-là, c’est dur pour moi d’en voir encore autant (vieille école oblige).

Ta plus grande satisfaction ?

L’accueil qui a été fait à l’annuaire ! C’est dans ces moments-là que l’on s’aperçoit que ce ne sont pas les annuaires qui sont passés de mode, mais les mauvais spots. Un annuaire élaboré soigneusement plaît et c’est cela le plus important.

Les réseaux sociaux sont-ils un canal intéressant pour populariser un annuaire ?

Oui, comme presque tout de nos jours. Il faut juste ne pas y passer trop de temps, car il est vite fait de se faire déborder. Nous sommes en train de développer ce qu’il faut à ce niveau-là.

PS : merci à Laurent Bourrelly qui nous a fait l’honneur d’inaugurer Human Directory. En outre, Laurent ne sait pas contenté de faire le minimum syndical lors de la rédaction de sa fiche ! Un grand merci à lui et à tous les blogueurs qui supportent le projet.

9 Comments

  1. Bonjour Jerome,

    Sympa cette interview, de plus je ne connaissais pas cet annuaire et il a l’air de bonne qualité. Difficile je trouve depuis un certain temps de trouver un annuaire avec une bonne « ethique » seo.

    Je vais me pencher dessus, je partage 🙂

  2. Le paragraphe introductif de l’article résume très bien la situation actuelle des annuaires : seuls les plus qualitatifs ont un intérêt pour le SEO. Human Directory fait parti de ceux la dans la mesure où Christian, son créateur, a tenu à définir des règles de soumission drastiques gages d’une excellente qualité. Félicitations au passage pour cette interview. C’est toujours intéressant de savoir qui se cache derrière les sites sur lesquels on a l’habitude de soumettre 😉

  3. Bonjour,
    C’est clair qu’en demandant 3000 caractères, les fainéants et les sagouins ne risquent pas de venir soumettre leur site. Je vais aller découvrir Human Directory avec plaisir, un annuaire sous WP je n’ai pas le souvenir d’en avoir croisé pour l’instant.
    Par contre cela aurait été sympa de connaitre le prénom de Mr HD 😉

  4. Author

    @Rodolphe, il s’appelle Christian : « Aujourd’hui, je souhaite vous en présenter un qui me parait qualitatif, via l’interview de Christian, le fondateur de l’annuaire Human Directory. »
    😉

  5. Merci pour la présentation de cette annuaire, j’aimerais savoir combien de sites l’utilisent actuellement? car en effet, les référenceurs ont tendance à se méfier des nouveaux annuaires.

  6. je ne connaissais pas cet annuaire merci pour cet interview et pour cette découverte

  7. Author

    @référencement , je vous conseille d’aller voir sur l’annuaire directement les sites enregistrés

  8. Bonjour, Merci l’interview, mais avec 3000 caractères je préfère visé moins sur d’autres annuaires car ça prend beaucoup de temps .
    Au niveau du PR j’ai eu PR: n/a pour le site.

Post Comment